© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
Please reload

PAR TAGS : 

15/07/2018

03/09/2017

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey

Son anniversaire

18/10/2017

C'est lors de la première fête d'amis à laquelle nous avons assisté, que j'ai su que je devais organiser une fête d'amis pour ma Yéyé. Voir La première invitation à un anniversaire pour le déroulement de cette journée.

 

Pour être bien franche, je n'aurai pas fait de fête d'amis pour ses quatre ans à priori. Premièrement, parce que ça ne venait pas d'elle à ce moment-là. Yéyé ne manifestait pas vraiment d'intérêt en ce sens à l'époque.

 

Et également parce que, seulement que de préparer l'événement, a été, en soi, toute une aventure. Vous pouvez aller la lire par ici. Il me faut spécifier que cette préparation était vraiment essentielle puisque l'événement lui-même se serait sûrement passé autrement si nous n'avions pas mis autant d'énergie en amont.

 

Donc, la journée même de cet anniversaire, nous étions bien fébriles le Papa et moi!

 

L'anniversaire

 

L'arrivée des amis se passa à merveille. Yéyé était enjouée et de bonne humeur. Cela était déjà une grosse victoire pour notre grande fille.

 

Elle invita même une amie à venir voir sa maison (en carton) au sous-sol avec une belle phrase presque complète!

 

Ceci peut sembler un détail anodin. Il faut se remettre dans le contexte: à l'époque son langage était généralement limité à des phrase de deux mots, parfois trois. Donc, tout un exploit pour notre belle fille!

 

Il y a eu quelques éléments non prévus. Comme le fait qu'elle enlève pantalons, et ce par deux fois.

 

J'avais malencontreusement choisi un pantalon qui, bien qu'il était fort joli avec la robe, était super inconfortable. Ce que je ne savais pas avant l'anniversaire lui-même parce qu'elle ne l'avait jamais porté. C'est la deuxième fois que je dû la rhabiller que je décidai d'en choisir un autre que je savais qu'il pourrait tenir jusqu'à la fin des festivités.

 

Elle ne mangea pas vraiment. La stimulation sensorielle et l'excitation étant à leur maximum. Elle resta quand même un peu assise avec les amis pour le repas.

 

Avant la fin du repas, elle commença à déballer un cadeau. Ça tenait du miracle qu'elle ait tenue aussi longtemps avant de plonger. C'est certain qu'on avait redirigé son attention trois ou quatre fois déjà. Ça lui a quand même permis de jouer avec le jouet pour patienter encore un peu avant de déballer la balance des surprises qui l'attendaient.

 

 

Globalement l'événement s'est super bien passé. Il y a eu de beaux moments pendant lesquels elle jouait avec ses amis. Elle restait quand même fidèle à elle-même en jouant en parallèle du groupe et en ayant somme toute peu d'interactions sociales.

 

La préparation de la garderie a beaucoup aidé. Ils sont très inclusifs, compréhensifs et respectueux de sa différence. Les amis la connaissent telle qu'elle est et sont très à l'aise avec cela. C'est très facilitant dans ce genre d'occasion et permet vraiment une belle intégration. Tout ceci, sans que nous ayons le désir ou le sentiment de devoir changer sa nature. Nous ne pouvons qu'être reconnaissant pour cela.

 

J'avoue que j'étais très inquiète avant l'anniversaire. Je suis contente d'avoir persisté et d'être passée par dessus mes craintes pour l'organiser parce que ce fut très agréable.

 

Ce fut une É-NOR-ME journée!!! Comme c'était seulement deux mois après notre première invitation, j'avais choisi le même format que celui à lequel nous avions assisté. Soit de 10h à 15h.

 

Nous avons beaucoup aimé l'expérience qui fut fort positif pour notre grande Yéyé. Il n'y a pas eu d'effondrement émotionnel cette journée-là! Une belle victoire.

 

Le lendemain

 

C'est plutôt le lendemain matin, un lundi que l'inévitable se produisit. Le départ à la garderie fut très très laborieux et pénible: on a eu une bonne grosse crise de décompensation. L'habillage fut infernal et hyper difficile, allant de la crise de bacon au sol jusqu'à devoir intervenir physiquement pour lui faire mettre son habit de neige et ses bottes. Et j'ai eu droit à ses larmes sur tout le trajet dans la voiture. Ça me faisait mal au cœur ses mots à travers ses larmes: ''Non Maman, la maison avec Papa'' alors qu'elle savait pertinemment où nous allions.

 

En fait, elle aurait eu de besoin d'une bonne journée de repos après un tel événement, et nous allons considérer cela pour les prochaines fois.

 

Nous aussi on apprend à chaque fois et on s'améliore avec le temps. C'est la vie!

 

Nos attentes

 

En terminant, je pense qu'il est important de spécifier que nos attentes était très modestes avant l'événement. C'est un élément essentiel pour que nous aussi, puissions passer un bon moment et éviter de mettre de la pression sur l'enfant. De toute façon, si on formule trop de demandes et qu'il ressent notre stress à travers cela, je pense que le résultat pourrait être beaucoup plus difficile à vivre.

 

Donc, pression zéro le matin même. Notre seul objectif avant la fête est que l'enfant s'habille! Ça à l'air niaiseux, mais ce n'est pas toujours facile de faire habiller un enfant autiste à la maison. Pour ce faire, on peut utiliser une récompense pour le motiver à s'habiller. Comme par exemple, ''Si tu veux souffler des ballons, tu vas devoir mettre une robe et ton pantalon.'' Dans mon cas, j'avoue, que je ne lui impose jamais aucun vêtement particulier. Je ne gagne jamais à ce jeu là. Le principe relativement à l'habillement à la maison, est qu'elle choisisse un vêtement adapté à l'occasion ce qui déjà, peut être une aventure en soi.

 

Ma fille adore les vêtements et elle ritualise beaucoup ce qu'elle porte et comment elle le porte. Donc, au besoin des pictogrammes en fonction du programme de la journée.

 

L'important au final, c'est que Yéyé a vraiment eu une belle journée. Par la suite (et encore aujourd'hui), à chaque invitation, Yéyé souhaite que ce soit son anniversaire. Elle me répète toujours à chaque fois qu'on en parle: ''Non, pas la fête à mon amie. La fête à Yéyé!'' J'ai toujours besoin de la préparer à vivre un autre anniversaire que le sien, mais plus elle vieillit, plus c'est facile à accepter pour elle.

 

Alors il va sans dire, que son anniversaire a été un vif succès!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now