© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
Please reload

PAR TAGS : 

15/07/2018

03/09/2017

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey

Mon petit prince

15/11/2017

Il y a quelques semaines, un soir de semaine, nous avons débuté l'écoute du film d'animation Le Petit Prince de 2015. C'était un beau moment d'une quinzaine de minutes qui s'est terminé lorsqu'elle nous a demandé Les Minions: ''Bon c'est le temps d'aller se coucher maintenant mademoiselle!'' (ce qui était tout à fait le cas).

 

Alors quand dimanche dernier, elle m'a demandé le jeu de mémoire du Petit Prince, reçu en cadeau il y a plus de deux ans de nos amis français*. J'ai sauté sur l'occasion pour lui offrir le film.

 

Et elle a pu profiter et du jeu et du film en même temps avec Papa et Maman avant que le bébé frère ne se réveille de son dodo et veule lui aussi jouer avec le jeu.

Alors, nous avons pu en écouter un bon tiers avant que le temps ne soit venu de se rendre au cours de yoga.

 

Au début du cours, l'enseignante a fait dessiner aux enfants un dessin de leur choix. Yéyé a fait deux dessins du petit prince: j'étais bien impressionnée et contente de l'effet.

 

Le Petit Prince, dessin de Yéyé, 12 nov. 2017 

 

De retour à la maison, on propose Le Petit Prince et on finit de l'écouter ensemble toutes les deux.

 

J'ai vraiment pleuré beaucoup pendant la dernière heure du film et pas seulement parce que l'histoire était touchante. Un mélange de bonheur et de gratitude. De l'espoir et un grand baume sur mon cœur de Maman. De l'émerveillement aussi et un partage merveilleux avec ma fille. Un moment magique.

 

Cette histoire a une signification toute particulière pour moi. Mon père nous l'a lu le soir longtemps à mon frère et moi quand nous étions petits. J'ai un attachement tout particulier à cette histoire autant qu'à l'auteur qui m'a accompagné avec Terre des hommes alors à l'adolescence.

 

*Quand nous avons reçu le magnifique cadeau de nos amis français j'étais à l'époque de la recherche de diagnostique et elle était généralement trop immature pour les cadeaux que l'on recevait. Nous devions gérer ces cadeaux parce qu'elle est très dure avec ses jouets. Certains morceaux ont été digérés il y a fort longtemps et d'autres ont survécus avec des marques d'amour féroces. Mais c'est un objet magnifique (et précieux) que je ne sors que sur demande, il est sur une tablette élevée parmi les livres d'adultes. Il est accompagné par un petit livre à l'intention des enfants plus facile d'approche que la version originale de l'histoire.

 

Hier soir, quand elle m'a demandé d'écouter le Petit Prince en terminant son bain, j'ai sauté sur l'occasion et j'ai proposé le livre. Après quelques négociations (il n'était plus l'heure d'un film) je lui ai dit de brosser ses dents et de mettre son pyjama et je suis descendu chercher le livre. J'ai hésité entre la version pour enfant venant avec le jeu de mémoire mais j'ai opté pour la version originale de l'histoire, celle que les adultes connaissent. J'ai misé sur la nouveauté et l'histoire pour les grands.

 

Et nous avons lu les 2 premiers chapitres! Qui sont court et très adaptés pour les jeunes enfants. C'est qu'il sait vraiment parlé aux enfants ce livre! En fait, je voulais ne commencer qu'avec le premier chapitre, mais elle m'a négocié le second:

   ''On lit encore cinq minutes d'accord?''

Ce qui a fait que nous avons lu jusqu'au dessin du mouton pour bien profiter de la magie du moment.

 

Elle est fascinée par les lettres et la lecture et elle suit les lignes avec ses doigts, comme pour se préparer à lire.

 

Alors nous semons.

Nous semons les graines de l'amour de la lecture.

Sans s'attacher au résultat ou à la destination.

Seulement au voyage.

 

Ce matin au levé, elle m'a redemandé l'histoire et nous avons lu encore les 2 premiers chapitres. On a débuté alors le 3ème et elle a passé à autre chose.

 

En revenant de l'école tout à l'heure, elle m'a encore demandé l'histoire du début. Cette fois-ci, nous nous sommes rendus un peu plus loin dans le chapitre 3 sans le finir.

 

C'est en recommençant cet après-midi que j'ai compris que la lecture serait sans doute comme pour les films. Il y a tant de mots, tant de concepts, tant de choses à apprendre que nous relirons sans doute le début encore plusieurs fois.

 

Mais peu importe, je suis prête à le relire encore et encore pour aller un peu plus loin dans un univers à mi-chemin entre le sien et le mien.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now